Batman – The Telltales Series

Dans la même lignée que le magnifique Life is Strange (film interactif ou jeu décisionnel), je me suis lancé dans l’aventure Batman de Telltales Games.
Et maintenant que les cinq épisodes sont sortis et que je les ai terminés, il est temps de vous partager mon impression.

Pour commencer, TellTales Games a déjà fait ses preuves pour les jeux de type films interactifs avec entre autres The Walking Dead ; quand ils s’attaquent à une aventure de Batman, autant vous dire que je suis carrément partant.
Le jeu se divise donc en cinq épisodes où vous allez rencontrer petit à petit les méchants les plus connus de cet univers et en apprendre plus sur leur histoire personnel, car bien évidemment, les méchants ont toujours des raisons au fait qu’ils soient méchants.

855909-batman-the-telltale-series-windows-screenshot-episode-1-a.jpg

Oswald Cobblepot (le Pingouin) se montre dans une version plus jeune que ce que l’on peut voir habituellement.

Il y a des versions plutôt spéciales de certains personnages, plus jeunes, comme le pingouin par exemple qui ne ressemble pas vraiment à ce que l’on voit habituellement Rassurez-vous, il reste le même enfoiré, manipulateur et obsédé par l’argent qu’à l’accoutumé.

batman-telltale-ep-3-dated

Notre ami Harvey Dent, défiguré lors d’un acte terroriste.

Pour le jeu en lui-même, cela reste du film interactif où vos choix auront des répercutions sur la suite des événements.

855900-batman-the-telltale-series-windows-screenshot-episode-1-follow.jpg

Les phases d’actions sont entièrement en QTE, cela perd un peu en immersion, mais on profite de la scène.

Par exemple Harvey Dent (Double Face), ami de Bruce Wayne, sort avec Selina Kyle (Catwoman) ; plus tard dans l’aventure Batman s’entiche de Catwoman et vous aurez donc le choix d’aller plus loin et de trahir votre ami ou bien de refuser les avances de la belle.
Clairement, le mode de jeu n’a changé par rapport aux anciens jeux de Telltales.

unnamed.jpg

On suit un Batman perturbé par des révélations lugubres.

La où l’action change est plus sur les choix scénaristiques.
On a plutôt l’habitude de voir le père de Bruce Wayne comme un Bon Samaritain, hors ce coup-ci on découvre la face cachée de cette famille et ses liens avec la mafia de Falcone.
Un choix audacieux qui est vraiment intéressant à suivre et qui donne envie de savoir la suite.
Et vu la fin du jeu, tout laisse à penser qu’il y en aura une.


J’ai passé un très bon moment à jouer à ce jeu même si je dois l’avouer, il m’a moins touché que Life is Strange ou tenu en haleine comme l’avait fait Walking Dead.
Il a pas mal de problème de traduction dans les dialogues, mais je lui donne malgré tout la note de 7/10.

Vous pouvez évidement partager votre avis sur ce jeu avec moi dans les commentaires.

Publicités

8 réflexions sur “Batman – The Telltales Series

  1. Cathy Zanella dit :

    Hello,
    Alors je n’ai pas encore fini Life is Strange mais j’apprécie énormément ce genre de jeu, donc je pourrais bien me laisser tenter. Surtout qu’il s’agit de Batman. Il faudra aussi que je me procure celui de Walking Dead.
    Dans le genre j’avais beaucoup apprécié sur ps3 Beyond : two Souls, Heavy Rain aussi était pas déplaisant.
    Bonne soirée.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s